Quelle alimentation équilibrée pour une souris domestique ?

Une souris domestique a besoin d’une alimentation adaptée à son espèce pour espérer mener une existence saine. Bien que ces rongeurs dévorent presque tout, il vaut mieux rester prudent et leur proposer des repas sains. Certes, des aliments inadéquats peuvent nuire à la santé de ces petits animaux en plus de réduire leur espérance de vie.

L’importance de l’eau pour une souris domestiquée

Pour garder une souris en pleine forme, il faut leur donner à boire. Pour ce faire, l’eau plate reste la meilleure alternative.

Ainsi, le rongeur doit trouver celle-ci à son entière disposition. Il lui faut un bol d’eau fraîche tous les jours. Le propriétaire doit penser à renouveler le contenu du récipient quotidiennement.

En outre, il peut proposer des aliments riches en eau à l’exemple du melon ou encore du concombre. Toutefois, ces derniers ne remplacent pas l’eau.

Opter pour une alimentation qualitative

Une souris domestique se nourrit de différents aliments d’origine végétale, dont les feuilles, les fleurs et les herbes. L’aneth, le basilic ou encore la marguerite peuvent faire partie de ses repas quotidiens.

Ce rongeur s’avère friand de céréales et mange du sarrasin, de l’avoine, de l’amarante ou encore du millet chinois, du blé en flocons et du seigle.

Grignoteur, ce petit animal apprécie énormément les pommes, les bananes ainsi que les raisins secs et les kakis. Ces fruits équilibrent parfaitement la nutrition de ce rongeur domestique au même titre que certains légumes. Concernant ces derniers, ce compagnon préfère les épinards, comme il consomme la laitue, la chicorée, les carottes, la citrouille. Le mélange fruits et légumes reste indispensables à l’équilibre alimentaire d’une souris.

Cet animal de compagnie consomme également des grillons, des vers de farine ou encore des sauterelles et même des poissons. Ces protéines animales lui font le plus grand bien.

Elle prend volontiers un peu de fromage allégé ou du yaourt en complément de ces quelques éléments nutritifs.

Alimentation souris : à quoi prendre garde ?

En nourrissant une souris domestique, il faut faire attention à certains aliments, dont le maïs susceptible de causer la constipation du rongeur. La courge décorative ne peut se consommer par ce compagnon contrairement à la citrouille.

La bourse-à-pasteur connue comme une plante herbacée ne fait pas partie des repas de la souris enceinte, car elle provoque la mise à bas. L’acide prussique contenu dans les pépins de pomme constitue un danger pour la souris. Ainsi, il convient de retirer ces pépins.

Il vaut mieux éviter de donner des aliments ramassés en pleine nature à une souris. Sinon, traiter et désinfecter cette nourriture deviennent des impératifs.

 

Comment se passe la gestation chez un furet ?
Comportement inhabituelle de son lapin : doit-on s’alerter ?